1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 2.25 (2 Votes)(Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

De façon générale, il faut adapter sa construction au terrain et pas l’inverse : disposer l’implantation parallèlement aux courbes de niveau, ne pas réaliser de mur de soutènement trop élevé (4m maximum pour un mur dit « courant », parfois moins selon les règles de la commune) qui déstabilise le sol et modifie le ruissellement des eaux. Sachez que les plans locaux d’urbanisme (PLU) prévoient des règles précises qui limitent les travaux de terrassement, la hauteur de votre maison et des murs de soutènement. Il est fortement conseillé de rencontrer l’architecte-conseiller de votre commune pour l’interprétation de ces règles, qui varient d’une ville à une autre.