Notice: Undefined index: prigod in /home/caue974/www-data/www.caue974.com/administrator/.md5 on line 726
350 ans d'architecture à la Réunion (en vente à 20 €) - Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement de l'île de la Réunion | www.caue974.com
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

EN VENTE - "350 ans d’architecture à la Réunion" est le catalogue de l’exposition sur le même thème. Il expose les typologies de l’architecture réunionnaise, de la hutte à l’immeuble en défiscalisation.

Titre : 350 d'architecture à l'île de la Réunion

Sous-titre : Un panorama réalisé par le CAUE

Auteur : CAUE de la Réunion

Editeur : CAUE de la Réunion

Nombre de pages : 207

Date de parution : 2006

Illustrations : photos / croquis

Dimensions : A5

Prix de vente : 20€

L’île de la Réunion possède un patrimoine architectural unique 
dont les traces remontent au XVIIe siècle. 
Dans cette ex-colonie conservée par la France, on peut observer l’architecture coloniale française depuis les origines, son évolution en fonction des grands courants de pensée, mais aussi des aléas climatiques et économiques,
et ses liens avec l’architecture contemporaine. 
La richesse de l’architecture de notre île, ses réponses aux attentes
des populations et ses adaptations doivent permettre de construire aujourd’hui le patrimoine de demain.
 Répondant à son objectif de sensibilisation du public à l’architecture,
 le CAUE propose ce catalogue posant les bases d’une réflexion sur l’évolution de l’architecture à la Réunion, ses influences, ses interprétations,
et ses tendances actuelles.
 Les typologies présentées ici ont une valeur pédagogique plus
qu’historique.

En effet, 26 typologies ont été choisies comme reflet de l’évolution de l’architecture, mais chacun pourra compléter ce choix,
ou imaginer d’autres regroupements, en fonction d’autres critères
que les liens constructifs ou culturels.
Ainsi, nous avons retenu des types de constructions fortement présents comme les “bois sous tôle” ou les paillotes rarement considérés comme
de l’architecture, ou comme les “cubes béton“ ou les “Satec” qui ont écrit une page de l’histoire récente.


A l’aube de ce XXIe siècle où les identités réunionnaises se cherchent, certaines de ces constructions ne devraient-elles pas être en voie
de patrimonialisation ?

Extrait du catalogue "350 d'architecture à l'île de la Réunion"