1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

Contexte 

La ville de Saint Paul et son aménageur la Semader ont souhaité associer les élèves de l'école Jasmin Robert au projet d'aménagement du quartier de Sans Souci. Ce secteur va connaître d'importants travaux dans le but d'améliorer l'habitat, le quartier et les conditions de vie des habitants.

Dans ce cadre, l’idée est de partager avec les jeunes sur la réalité et le devenir de leur quartier en tant qu’usagers et acteurs de demain. Les élèves seront sensibilisés aux nouveaux enjeux urbains et au développement durable.

Ils seront amenés à réfléchir à la notion de ville durable et plus particulièrement à rêver l’extension qui sera réalisée dans leur école.

Le développement durable
La sensibilisation à cette notion liée à la ville en préambule leur permet d’aller à la découverte de leur quartier et d’imaginer son devenir. Sur la base des apports de la projection d’un diaporama sur le contexte mondial et local et sur les actions à mettre en place : « CO2 à nous 2 », les élèves abordent la notion de ville, de quartier durable.

C’est quoi une école ?
Avant d'imaginer l'extension de leur école, des exercices de repérage dans l'espace et sur plan ont été menés, permettant aux élèves de visualiser l'espace prévu pour la réalisation du projet. L'entrée de l'école est libérée par la démolition du bâtiment E des petites sections, permettant l'accueil de 6 nouvelles classes.

Un diaporama sur la définition d'une école et ses fonctions, accompagné d'images de références, a nourri leurs réflexions.

A travers des dessins, les élèves ont proposé individuellement leur projet rêvé : classes dans les arbres, école en forme d'arc en ciel, jeux en forme de bateau pirate, cornet de glace...

Une école adaptée au climat, oui mais comment ?

Lors de la visite du chantier de l’école bois d’olive, du cabinet d’architecture 2APMR, les élèvent ont noté les éléments constructifs et les matériaux permettant à cette future école de contribuer au développement durable (implantation du bâtiment, matériaux bois, présence du végétal, débord de toiture, jalousie)

Cette visite est aussi l’occasion de prendre conscience de la réalité d’un chantier et des mesures de prudence à avoir.


 

La maquette de mon école rêvée se réalise...
Une synthèse de l’ensemble des idées est réalisée et 4 groupes sont constitués pour réaliser le projet de maquette : autant de propositions alliant adaptation au climat, diversité de matériaux, préservation de la végétation existante pour un meilleur confort des usagers.

 
 
Projet scolaire mené par Stéphanie Girardot, architecte, au cours de l'année scolaire 2015-16
 
A lire aussi :