1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 4.25 (2 Votes)(Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

Isolant thermique, filtration des polluants, oxygénation de l’air, diminution du volume d’eaux usées… les avantages des toitures végétalisées sont nombreux et ont conquis beaucoup de nos voisins européens. A la Réunion, seuls quelques établissements publics ont tenté l’expérience. Chez les particuliers, la technique est encore très peu utilisée.

Planter sur son toit… Cela paraît irréaliste et pourtant cela existe vraiment. Il s’agit d’une technique d’aménagement durable appelée « toitures végétalisées ». Le principe : installer des plantations sur la couverture du bâtiment.

Très utilisée en Allemagne et dans la plupart des pays d'Europe, cette technique se fait encore timide à la Réunion. Le concept est le plus souvent utilisé pour la construction de bâtiments à « qualité environnementale ». Depuis 2001, seuls quelques établissements ont eu recours à cette technique, les plus récents étant : les Stations d’épuration de St Leu et l’Ermitage, l’Ecole de Bras Fusil à Saint-Benoît, la prison de Domenjod, le groupe hospitalier Sud. Chez les particuliers, la toiture végétalisée est encore très peu utilisée car très peu connue.

Il existe trois formes de végétalisations : intensive, semi intensive et extensive. La végétalisation intensive se rapproche des espaces verts au sol et consiste à réaliser une terrasse jardin. La végétalisation semi intensive possède un substrat pouvant accueillir des plantes et des arbustes de faible hauteur. Enfin, la végétalisation extensive consiste à réaliser un tapis végétal composé d’un substrat drainant de faible épaisseur : 5 à 10 cm, sur lequel on cultive des végétaux qui nécessitent très peu d’entretien.  Ces toitures plutôt légères sont applicables sur des supports variés : béton, bois, acier.

La technique est reconnue pour ses qualités environnementales et les avantages qu’elle procure sont multiples. Tout d’abord, environnementaux : rafraîchissement de l’air par l’évapotranspiration des végétaux, amélioration de la qualité de l’air par la résorption de la pollution atmosphérique, réduction des nuisances sonores absorbées par les plantes et le substrat, sauvegarde de la biodiversité grâce à des conditions de vie favorables et gestion des eaux pluviales par la réduction des eaux de ruissellement.

Puis économiques : augmentation de la durée de vie de l’étanchéité protégée par le substrat  et réduction des coûts énergétiques par l’effet d’isolation thermique.

Enfin, esthétiques et pratiques : paysage agréable au regard et mieux intégré en milieu naturel, surface disponible pour une production vivrière locale (végétalisation intensive), espaces verts protégés pour des activités récréatives (végétalisation intensive).

Vous l’avez compris, les conséquences en termes d’isolation phonique et thermique sont très bénéfiques. Avant de vous lancer dans l’aventure, il convient d’étudier soigneusement la pente, le revêtement, l’isolation et le drainage de la toiture en fonction du type de végétation que l’on va faire pousser.

Rencontre avec le paysagiste du CAUE

Vous réalisez un nouveau jardin ou modifiez vos espaces extérieurs déjà existants et vous avez besoin de conseils (aménagement, choix des plantes, entretien…). N'oubliez pas que le CAUE vous propose de rencontrer gratuitement son paysagiste, tous les derniers mercredis du mois. Celui-ci est à votre disposition pour vous aider à définir les étapes qui vous permettront de réaliser un jardin qui réponde au mieux à vos attentes. Prenez rendez-vous au 02 62 21 60 86 (places limitées).

A lire aussi : Les murs végétaux

Le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet, téléphonez au 0262 21.60.86. Vous pourrez également vous informer sur le site www.envirobat-reunion.com.

Inventaire des arbres remarquables
Previous Next
  • 1
  • 2
350 ans d'architecture Du lundi 25 mars au lundi 06 mai au Collège Paul Hermann à St Pierre (scolaire uniquement).
Boutiks Fonnker Du lundi 1er avril au jeudi 02 mai à la Mairie de St Denis (hall d'accueil).
Construire avec le climat Du mercredi 27 mars au mercredi 24 avril au Lycée St François-Xavier à la Montagne (scolaire uniquement).
BD & Patrimoine autour de la grippe coloniale Du lundi 15 au lundi 29 avril au Lycée Georges Brassens à Ste Clotilde (scolaire uniquement).

Les plus populaires

  1. Les maisons préfabriquées
  2. Termites : tout que ce vous devez savoir
  3. Le garde-corps : dimensions et règles
  4. Construire sa terrasse en bois
  5. Implanter sa maison

Permanence des architectes

Dans quel secteur se situe votre projet ?

Saint Denis Sainte-MarieSainte-SuzanneSaint-André Bras-Panon Saint-Benoît Sainte-Rose Salazie La Plaine des Palmistes Saint-Philippe Saint-Joseph Petite-Ile Saint-Pierre Le Tampon Entre-Deux Saint-Louis Les Avirons Saint-Leu Les Trois-Bassins Saint-Paul Le Port La Possession Etang-Salé

 

Téléchargement