1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

Du matériel à entreposer, des outils à ranger ? Votre maison est trop petite et vous songez à implanter un abri de jardin sur votre terrain ? Mais attention ! La simplicité de la pose et de l'installation ne saurait vous tromper. Comme pour tout bâtiment, l'implantation des abris de jardin est soumise à des procédures.

La réglementation

Comme pour tout projet de construction, l'installation d'un abri de jardin est soumis à certaines démarches administratives auprès de votre commune.

Selon la surface de l’emprise au sol (mur compris) :

Pour moins de 5m2 : aucune formalité n’est nécessaire, mais vous avez malgré tout l’obligation de respecter toutes les règles d’urbanisme qui s’appliquent à votre terrain, et notamment toutes les règles du PLU (recul, hauteur, …).

De 5m2 à 20 m: une déclaration préalable de travaux suffit.

Au delà de 20 m: un permis de construire est nécessaire. Il faut en faire la demande à la mairie. Le traitement du dossier peut prendre plusieurs semaines et votre demande peut être refusée.

 

Quel matériau choisir ?

Les abris en bois :ils sont souvent en pin ou sapin hormis quelques essences plus rares comme le cèdre, très résistant. Soyez attentifs au montage, il peut se faire par panneaux ou par madriers dont l'épaisseur varie de 12 à 45 mm. Le montage par madriers emboîtés est généralement plus solide. À la Réunion, tous les bois en extérieur doivent être de classe IV. Si vous avez l'âme écolo, choisissez des bois issus de forêts contrôlées mais attention aux grosses arnaques.

Les abris en métal :plutôt réservés au rangement, on les trouve à partir de 1,50 m2 de superficie. Chaleur, condensation, pas de possibilité d'accrochage sur les murs si vous voulez bricoler et le plancher est souvent en option ! Mais les abris en métal restent les moins coûteux. Les versions galvanisées ne rouillent pas et sont garanties plusieurs années.

Les abris en PVC et résine : Ils se montent facilement, ne nécessitent aucun entretien et se lavent avec une éponge et de l'eau. Mais ils ne supportent pas forcément bien les expositions au soleil ou aux intempéries et peuvent se ternir.

Bon à savoir : côté montage

Les abris en bois sont proposés sous forme de madriers qui s'emboîtent ou de panneaux à assembler. En PVC ou en tôle, il s'agit de plaques. Le manuel de montage est fourni, mais si vous comptez monter vous même votre abri de jardin, mieux vaut être un bricoleur averti. Il ne se pose pas à même la pelouse ou la terre ! Pensez à ajouter le coût de la dalle en béton et les éventuelles arrivées et branchements d'électricité et d'eau.