1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

Les allées du jardin ont un rôle fonctionnel, mais aussi décoratif. Alors, comment décider quels matériaux choisir ? Comment et où les implanter ? Eléments de réponses avec le CAUE.

Le jardin se parcourt plus facilement quand on garde les pieds au sec. Aménager des passages avec un revêtement minéral ou en bois permet de ne pas s'enfoncer dans la terre ou de ne pas user la pelouse par des passages répétés au même endroit.

Le mariage des matériaux

Quand ces allées ont un rôle esthétique à jouer, faites-vous plaisir avec des matériaux à fort caractère : la brique ou le bois. Dans une mise en scène contemporaine, des dalles pour terrasse utilisées individuellement sur un lit de graviers blancs ou colorés produisent un bel effet. Le bois naturel rend l'allée plus chaleureuse. Si la surface risque d'être glissante lorsqu'il pleut (notamment quand on utilise des lames de bois brut), la fixation d'un grillage à poule par-dessus se voit peu et rend de grands services. À défaut, il faudra prendre soin de strier le bois. La qualité du bois utilisé est très importante : rien de remplacera un bois, même ordinaire, s’il est traité classe IV contre les insectes et les champignons.

 

La simplicité est également possible avec des graviers de béton recyclé épandus en couche épaisse. Quand elles se faufilent entre une succession de massifs sinueux, ces allées n'ont en général pas besoin d'être bordées et peu importe si les mousses, les plantes vivaces ou les bulbes enveloppent leurs abords.

Conseils pour une bonne pose du chemin dans son jardin

- La perméabilité doit être préservée afin que l'eau et l'air profitent à la vie du sol. Les chapes en béton et joints en ciment, si elles sont tentantes, ont l’inconvénient d’empêcher la percolation de l’eau et peuvent rendre votre projet non conforme à l’article 13 du PLU de votre commune.

- Les graviers, même en couche épaisse, sont peu à peu colonisés par les herbes spontanées et s'enfoncent dans le sol. La solution : les poser sur un feutre jardin après avoir décaissé le sol sur 10 cm. Autre méthode, sans feutre : décaissez le sol, épandez une couche de sable grossier, compactez et disposez les graviers.

- Les pas japonais, dalles et gros pavés se posent sur un lit de sable pour rester calés. On décaisse de la hauteur du matériau plus 1 à 2 cm pour verser le sable dans chaque trou avant de poser la dalle, le pavé ou autre. Pour une fine allée en briques jointes, on épand un lit de sable sur toute la surface avant de mettre en place les briques. Les allées en dalles non jointes peuvent bénéficier de la pose d'un feutre jardin sous la couche de sable. Du gazon sera semé dans les interstices.

- Des petits pavés (8, 10 ou 15 cm de côté) non jointifs posés en deux ou trois lignes forment une sorte de pas japonais sur la pelouse et restent discrets. Tracez votre cheminement à l'aide d'une ficelle ou du tuyau d'arrosage. Creusez le sol des 3/4 de la hauteur du pavé, enfoncez ce dernier et calez au maillet, puis ajoutez sable et terreau dans les interstices. Semez votre mélange de graines de gazon, tassez et arrosez.

Source : Côté maison

 

Le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262 21 60 86. Vous pouvez également consulter son site internet www.caue974.com.