1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 1.25 (2 Votes)(Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

Nous l'oublions trop souvent : l'eau n'existe pas en quantité illimitée ! Vous vous demandez alors comment l'économiser au maximum lorsque vous arrosez votre jardin. Voici toutes les astuces qui feront du bien à la planète, à votre porte-monnaie et à vos plantes.

Arroser son jardin : comment ne pas gaspiller d'eau ?

Choisissez vos plantes en fonction de leurs besoins en eau

Une première étape consiste à choisir vos plantes en fonction du climat de votre région. Dans un souci d’économie d’eau, on évitera de planter des plantes hygrophiles (qui ont besoin de beaucoup d’humidité) dans une région sèche.

Quand arroser ?

Dans l’idéal, l’arrosage de votre jardin doit se faire au lever ou à la tombée du jour. Il est fortement déconseillé d’arroser en plein soleil, car la chaleur provoque une évaporation rapide de l’eau. Il n’empêche que, dans la pratique, le jardinier arrose quand il a le temps ! Arroser souvent et en petite quantité ne sert pas à grand-chose. Les pertes par évaporation sont maximales et cela augmente le risque de maladies fongiques (causées par les champignons) en créant un environnement humide autour des plantes. Il est préférable d’arroser moins souvent mais copieusement pour permettre à l’eau de s’infiltrer profondément dans le sol.

Comment arroser ?

Arrosez lentement et vers les racines pour optimiser l'absorption de l'eau par le sol, en mouillant le moins possible le feuillage, pour éviter le risque de maladies fongiques. Cette règle générale est à adapter à chaque type de plantes selon la situation. Ainsi, en cas de fortes chaleurs, il est bénéfique de bassiner certaines plantes qui ont besoin de fraîcheur, c’est-à-dire d’arroser leur feuillage en pluie fine.

Choisissez bien votre technique d'arrosage. L'arrosoir et le tuyau classique arrosent des endroits inutiles. La terre absorbant mieux une eau qui s'écoule lentement, optez plutôt pour le goutteur intégré qui offre un arrosage raisonné au plus près des racines. L'option fait maison recommande la bouteille retournée et plantée à l'endroit des racines.

Faites la guerre à l'évaporation

D'autres techniques permettent de lutter contre l'évaporation de l'eau dans votre jardin, à commencer par le binage. Ameublir le sol évite en effet la remontée de l'eau par capillarité et permet à l'eau de pluie de s'écouler plus facilement dans la terre.

Un résultat analogue est obtenu avec le buttage, qui consiste à ramener la terre au pied de certaines plantes pour soutenir les tiges. Cette technique provoque la condensation de la vapeur d'eau contenue dans l'air circulant dans les pores de la terre.

 

Qualité du sol et paillage

Un autre geste efficace est le paillage du sol à l'aide de tontes de gazon, de fibres de coco, d’écorces ou d'autres débris végétaux. Une couche de paillis d'environ 5 cm d'épaisseur permet de protéger le sol du soleil, de le maintenir humide et de limiter les mauvaises herbes.

Si vous avez une pelouse, ne coupez pas le gazon trop court, mais laissez-le à une hauteur d'au moins 6 à 8 cm : les racines seront protégées du soleil et pourront mieux retenir l'eau.

 

Faites de la récup !

Récupérer l'eau de pluie est une solution pour ne pas gaspiller d’eau. Mettez un tonneau, une cuve en plastique ou une bâche à eau enterrée au pied des gouttières. La cuve en polyéthylène est une autre solution mais il faut lui ajouter une pompe. Pour les plus gros volumes, optez pour la citerne en béton armé à enterrer dans le sol.

Autres petits gestes du quotidien : récupérez l'eau de la piscine, l'eau de cuisson des légumes ou encore l'eau du bain (si elle ne contient pas de savon) ! Utilisez cette eau rapidement pour éviter la prolifération des bactéries.

Rencontre avec le paysagiste du CAUE

Vous réalisez un nouveau jardin ou modifiez vos espaces extérieurs déjà existants et vous avez besoin de conseils (aménagement, choix des plantes, entretien…). N'oubliez pas que le CAUE vous propose de rencontrer gratuitement son paysagiste, tous les derniers mercredis du mois. Celui-ci est à votre disposition pour vous aider à définir les étapes qui vous permettront de réaliser un jardin qui réponde au mieux à vos attentes. Prenez rendez-vous au 02 62 21 60 86 (places limitées).

 

Le CAUE est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262 21.60.86.