1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

Bois, carrelage, pierre, béton... Les revêtements de sol extérieur se déclinent sous différentes matières. Tour d’horizon de ces matériaux qui égayent vos terrasses.

Le bois. Il se présente sous la forme de caillebotis (dalle carrée) ou de lames. Il est issu de forêts exploitées et gérées de façon durable (FSC ou PEFC). Il est apprécié pour sa facilité de mise en œuvre et sa résistance. Pour renforcer ses qualités naturelles, il bénéficie d’un traitement par autoclave (classe 4 pour la Réunion).

Le bois composite. Réalisé à partir de 50 % de farine de bois collectée dans les scieries et de 50 % de polyéthylène haute densité (PEHD) recyclé, il se décline essentiellement sous la forme de lattes. Avantage : c'est un produit qui a l'apparence du bois massif et les qualités mécaniques du plastique en milieu humide. D'où l'absence d'échardes, une excellente tenue de la couleur dans le temps, un entretien minimal et une totale imputrescibilité. Autre atout : tout comme le bois, il ne chauffe pas, idéal pour les pieds nus !

Précisions : Si vous optez pour un caillebotis en bois ou en composite, l'installation d'un feutre géotextile empêchera les herbes de pousser et le bois d'être en contact avec la terre. La pose s'effectue ensuite sur lambourdes ou sur plots, en bois ou en PVC. Conseil pratique : prévoyez une possibilité d’accéder dessous, pour récupérer des objets ou pièces de monnaie qui auraient éventuellement pu tomber entre deux lames !

Le béton ciré. Utiliser du béton ciré à l'extérieur est tout à fait envisageable, en lui ajoutant un additif disponible dans le commerce lui permettant de résister aux aléas climatiques. Il faudra aussi prévoir un revêtement protecteur. On peut alors ajouter au béton des colorants naturels comme des ocres jaunes ou rouges.

La pierre. Elle peut être naturelle ou reconstituée (fabriquée en usine à partir d'un mélange de béton et de matières minérales). Les deux possèdent des atouts en termes de résistance et de longévité. La pierre reconstituée a l’avantage d’être antidérapante. Comme la pierre naturelle, elle se patine au fil du temps.

Le carrelage. Antidérapant et facile à poser, il convient à tous les styles de terrasses. Qui plus est, il se décline dans de nombreux coloris. Certains, comme le grès cérame, imitent à la perfection d'autres matériaux comme le bois (en parquet) ou la pierre naturelle.

Précision : Pour les revêtements en béton ciré, en carrelage et en pierre, fractionnez votre dalle en béton, pour éviter que des fissures apparaissent au hasard, y compris en plein milieu d’un carreau ou d’une dalle.

Les pavés. Un sol en pavés correctement posé peut tenir des centaines d'années sans bouger et ne réclament presque pas d'entretien ! On en trouve en granit, porphyre, grès, basalte ou béton... Seul défaut : il est relativement glissant par temps de pluie.

Les gravillons. Ils sont indémodables ! Mais pour qu'ils restent en place, il est indispensable de les poser sur des dalles stabilisantes avec un feutre géotextile pour éviter la pousse des mauvaises herbes.

 

Le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262 21.60.86.