1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 3.00 (2 Votes)(Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

On n'y pense pas assez. Et pourtant, le meilleur moyen d'agrandir sa maison à moindre coût, c'est d'aménager ses combles. Cet espace logé sous la toiture peut vous offrir des perspectives inespérées.

Première étape : évitez les désordres !

Assurez-vous que vous disposez d'un volume suffisant. La hauteur sous plafond conseillée doit être au minimum de 1,80 m. En dessous, on ne peut pas parler de surface habitable. Pour plus de confort, les professionnels recommandent même une hauteur supérieure à deux mètres.

L’aménagement de combles peut engendrer d’importants « désordres », c’est-à-dire des malfaçons, qui vont de la déformation des charpentes et des cloisons du rez-de-chaussée jusqu’à l’effondrement des planchers. Il ne faut donc pas sous estimer l’opération. Les éléments constituant la charpente sont certainement positionnés et dimensionnés pour supporter le poids de la toiture, mais pas forcément celui de la toiture ajouté au comble. Toute intervention peut menacer la solidité de la construction. Faites donc appel à des professionnels.

Une isolation performante

La toiture est la cinquième façade de la maison et la plus exposée au soleil. Il faut donc bien la ventiler et l’isoler afin d’agir sur le confort thermique naturel. Pour conserver tout au long de l'année une température agréable, l'isolation des combles est donc indispensable. Choisissez un isolant qui présente de bonnes performances thermiques. Pour une meilleure qualité de l’air intérieur de la pièce, favorisez des isolants naturels (laine de mouton, fibre de bois, lin) à condition qu'ils n'aient pas été traités au préalable !

Attention, la mise en place d’isolants thermiques modifie le volume final. Il faut donc en tenir compte dès la conception du projet.

Favoriser la lumière naturelle

Une pièce à vivre agréable doit pouvoir profiter de la lumière du jour. C'est une condition indispensable à la fois pour le confort des habitants mais aussi pour réaliser des économies d'énergie. Prévoyez donc de mettre en place, une ou plusieurs lucarnes : à la Réunion, en dessous de 800 mètres d’altitude, les fenêtres de toit sont interdites.

En jouant sur le nombre de fenêtres plutôt que sur la grandeur de la surface vitrée, vous obtiendrez une meilleure répartition de lumière.

L’accès aux combles

Lors de la conception des plans, votre constructeur devra prévoir l'emplacement des escaliers permettant d'accéder aux combles. Pensez également à la largeur de la trémie. N'oubliez pas que l'escalier réduit l'espace disponible, cela peut être un inconvénient quand il part d'un salon ou d'une chambre. Pour une circulation fluide à l'étage, l'escalier sera implanté dans l'axe du faîtage du toit.

Choix de l’escalier

Le choix de l’escalier n’est pas simple car cet équipement ne doit ni perturber l’agencement de la maison, ni être dans un endroit trop difficile d’accès. Les architectes du CAUE peuvent vous proposer plusieurs solutions.

Les escaliers droits ou à deux volées sont élégants et confortables. Toutefois, il vous faudra disposer d'une trémie importante pour les installer et cela réduira d'autant votre surface habitable. L'échelle de meunier est une solution acceptable pour les espaces exigus car une petite trémie sera suffisante. Outre leur aspect peu esthétique, elles ne sont pas recommandées pour les enfants et les personnes âgées.

Quand les mètres carrés manquent, vous pouvez aussi opter pour un modèle hélicoïdal ou semi-circulaire. Peu encombrant et design, il vous sera tout de même difficile d'y transporter des objets volumineux. Pour finir, sachez que l'escalier un quart tournant bas reste le modèle le plus couramment utilisé.

Les démarches administratives

  • Construction de combles de plus de 40m2 : Permis de construire. Construction de combles de moins de 20m2 : Déclaration préalable. Entre 20m2 et 40m2, Permis de construire ou Déclaration préalable selon le cas.
  • Aménagement d’un comble existant sans création d’ouvertures : Aucune formalité. Aménagement d’un comble déjà existant + création d’ouverture (lucarne par exemple) : Déclaration préalable.

Le CAUE est gratuitement à votre disposition pour vous informer. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262 21.60.86.