1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

Le garage est attenant à votre maison et vous manquez de place. Pourquoi ne pas optimiser l'espace en l'aménageant en chambre, en salon ou en bureau ? Avant de vous lancer dans les travaux, pensez aux formalités administratives et réfléchissez bien à l'aménagement de la pièce.

Se renseigner sur les démarches à suivre

Vous devez connaître les exigences administratives d'un agrandissement, mais aussi demander à votre mairie s'il existe une " obligation de place de stationnement " sur votre parcelle ou des servitudes qui vous empêcheraient d'aménager le garage. Si vous n'avez pas de place suffisante pour garer la voiture dans votre jardin, la mairie peut s'opposer aux travaux. Pesez bien le pour et le contre, car une maison sans garage se revend souvent plus difficilement. 

Concernant les démarches administratives à effectuer, un garage lié à une maison étant considéré comme de l’habitation, il n’est pas nécessaire d’effectuer un « changement de destination » si vous le transformez en pièce habitable. Par contre, a minima, vous devrez faire une déclaration préalable, car vous créerez de la surface de plancher.

Réfléchir à l'ergonomie du garage à transformer

L'inclinaison du toit est-elle suffisante pour créer une mezzanine ? Où positionner l'éclairage, les meubles, les prises, le placard, l'arrivée d'eau et son évacuation ? Le garage est généralement de forme rectangulaire, long, étroit et, par conséquent, pas facile à aménager. Si l'espace est réduit, un lit escamotable, par exemple, pourra transformer la chambre en bureau sans provoquer de gêne. Si le garage est spacieux, une cloison de séparation isolée avec porte à galandage vous permettra de disposer à la fois d'une pièce habitable et d'un espace rangement ou bricolage.

Isolation, luminosité et ventilation naturelles

En général, la toiture du garage et peu ou pas isolée thermiquement. Pour aménager le garage en espace de vie, il faudra l’isoler avec soin.

Pour créer une pièce habitable, il faut des fenêtres. Évitez, si possible, de casser un mur à grands frais. Jouez plutôt avec les solutions existantes : la porte de garage par exemple. Elle offre un maximum de lumière, sans empiéter sur l'espace intérieur. Prévoyez toujours une occultation : volet roulant, brise-soleil orientable ou panneaux coulissants. Par exemple en baie vitrée (avec fermeture 3 points) coulissante, à galandage ou à frappe. Solution idéale : le bloc-baie, où volet roulant et fenêtre se posent en une seule opération (plus économique). Enfin, pensez également une ventilation adaptée à l'usage de la pièce et à sa superficie, pour éviter condensation, moisissures et mauvaises odeurs.

Transformer son garage : un projet taxé

Un garage ne compte pas dans la surface plancher de l'habitation. Mais si vous l'aménagez en pièce habitable de plus de 5 m2, l'administration réévaluera, à la fin des travaux, le montant de vos taxes. 


Source : Côté Maison

Le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262 21 60 86.