Notice: Undefined index: prigod in /home/caue974/www-data/www.caue974.com/administrator/.md5 on line 726
Réussir son terrassement - Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement de l'île de la Réunion | www.caue974.com
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 1.00 (1 Vote)(Votez pour cet article de 1 à 5, selon votre préférence)

Mettre en forme le terrain ou le modeler par un terrassement revient à lui donner sa forme finale. Le terrassement peut être nécessaire mais dans la mesure du possible, il vaut mieux adapter la maison au terrain naturel que l’inverse ! Gardez à l’esprit que trop de modifications sur un terrain peuvent nuire à sa qualité. Quelques précautions sont à prendre pour éviter les désordres. Voici les 10 conseils du CAUE pour réussir votre terrassement.

1- La première étape consiste à se renseigner sur la nature du sol de votre terrain. Questionnez le voisinage qui aurait déjà construit ou faites réaliser une étude géologique qui déterminera les caractéristiques du sol et le type de fondation que vous devrez utiliser.

2- Sous l’emplacement de la construction et partout où elle sera ultérieurement recouverte, décapez la terre végétale. Disposez-la dans un endroit du terrain qui ne gênera pas pour le chantier. Une fois le chantier terminé, étalez la terre sous les parties destinées à être plantées. La terre végétale met des centaines d’années à se constituer. Elle est un bien précieux pour l’agriculture, il serait dommage de tout bétonner !

3- Dans certaines communes, la hauteur des murs de soutènement peut être réglementée dans les Plans locaux d’urbanisme (PLU). Cette réglementation peut influencer le choix de l’implantation de la construction sur le terrain. De plus, sur un terrain en pente, cette règle peut rendre impossible la création d’une grande plateforme horizontale. Il faudrait alors opter pour une plateforme en escalier et de hauteur moindre.

4- Prévoyez l’accès des camions et divers engins jusqu’à la plateforme. Ceux qui ont négligé ce point se sont vus obligés de demander un accès au voisin le temps des travaux. Mais encore faut-il avoir un voisin conciliant !

5- Les fondations de la construction doivent aller jusqu’au bon sol, c’est-à-dire celui qui était en place avant les travaux de terrassement. Attention, il ne faut jamais construire sur du remblai car ceci pourrait entrainer des désordres sur la construction (fissures).

6- Les fouilles doivent être réalisées quelques jours avant de couler les fondations car il y a toujours un risque de décompression du sol. De plus, l’érosion des parois latérales des tranchées risque de glisser en fond de fouille.

7- Les fouilles spécifiques aux réseaux (eau potable, électricité, téléphone et évacuation des eaux usées) doivent être réalisées avant d’entamer la construction.

8- Il faut bien veiller à l’évacuation naturelle des eaux de pluies. Canalisez éventuellement les eaux pour les empêcher de raviner les remblais et de se transformer en torrent de boue.

9- N’hésitez pas à utiliser des géotextiles non tissés pour stabiliser superficiellement les terrains (notamment pour les remblais en pente).

10- Ne jamais incorporer au remblai des matériaux contenant de la cellulose (vieilles palettes de bois, sacs de ciment en papier, branches d’arbres, planches, etc.) pour ne pas attirer les termites.

 

Le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement est gratuitement à votre disposition pour vous informer sur ce sujet. Pour prendre rendez-vous avec l’un de ses architectes-conseillers, téléphonez au 0262 21 60 86.